Mots-clefs

, , ,

Un ami élagueur m’appelle : une colonie sauvage d’abeilles mellifères se trouve à 15 mètres de hauteur dans le tronc creux d’un platane destiné à être abattu à Saujon. Est-il possible de les sauver ? Pas sûr, mais nous allons essayer, un voisin et moi.

sauvetage-abeilles-abattage-platane-saujon-va

L’arbre est abattu. À 15 mètres de hauteur, l’atterrissage doit représenter un sacré choc ! Mais des témoignages relevés dans la presse apicole montrent que les abeilles sont très résilientes et peuvent survivre à cette épreuve.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

L’ami élagueur nous informe que la cavité était déjà habitée en 2013, lors du précédent chantier d’élagage auquel il a participé à cet endroit. Dans le platane en face, un gros nid de frelon asiatique très dégradé, donc datant manifestement de 2015, est encore visible.

sauvetage-abeilles-cavite-dans-le-tronc-va

Le tronçonnage du tronc pour son évacuation découvre la cavité habitée. Le diamètre du trou fait environ 30 centimètres : la cavité jauge 35 litres environ pour 50 centimètres de hauteur, 50 litres pour 70 cm, un volume idéal pour les abeilles. Une rondelle a été découpée dans un secteur sain de la base du tronc pour servir de base au tronçon.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

En écartant la sciure qui encombre le trou, je peux apercevoir quelques débris de rayons et un paquet d’abeilles bien vivantes. Si la reine a survécu, la colonie pourra se remettre de cette épreuve.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Le trou d’envol est fermé par un chiffon, la section du tronc par une planche pour éviter que les abeilles ne sortent pendant les manipulations un peu rudes qui les attendent encore.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Le haut du tronçon est raccourci au maximum pour réduite le poids à transporter : notre remorque est prévue pour une tonne, pas plus.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

La grue charge le tronçon de platane habité dans la remorque. Le matériel professionnel est bien pratique : c’est la phase la plus facile du transfert. Maintenant, en route vers le bois de Saint Savinien où seront désormais logées les abeilles. La suite dans quelques jours.

Carte d’identité : Abeille mellifère (Apis mellifera), Hyménoptère Apidé

Publicités